POLLUTION ET CHALEUR, POURQUOI ?

Posté par: Caroline Van Renterghem Dans: La pollution de l'air Sur: Commentaire: 0 Frappé: 791

Le retour des beaux jours est le moment où nous avons tous envie de ressortir nos vélos, motos, scooters, trottinettes, patins à roulettes... mais c'est aussi le retour de la pollution et de la chaleur. Pour vous aider à comprendre d'où vient ce phénomène, WAIR a mené l’enquête. 

Comment ça marche ?

En cause : la chaleur, le trafic routier, les activités industrielles et l’absence de vent. L’air se charge de particules fines qui stagnent en l’absence de vent, qui elles-mêmes entraînent une hausse de la température. C’est le cercle vicieux, les normes sont dépassées et une fois un certain seuil atteint, il devient très difficile de faire machine arrière.

On vous conseille cet article de Air&Me pour faire le point sur l’ozone et la pollution : https://www.airandme.fr/blog/analyse-et-purification-de-lair/chaleur-et-pollution-un-cocktail-explosif

Quelles mesures prises par l’Etat ?

Réduction de la vitesse autorisée sur les routes, transports gratuits dans les grandes villes, stationnement résidentiel gratuit… Le gouvernement informe sans prendre de réelles mesures. La mairie de Paris a d’ailleurs exprimé son indignation : Christophe Najdovski, chargé des transports à la mairie de Paris a ouvertement critiqué la préfecture de police en déclarant que “l’inaction de l’Etat est totalement inacceptable”. Selon lui, les mesures ne sont pas à la hauteur de l’enjeu de santé publique, et on aura tendance à lui donner raison.

> Retrouvez l’article de France TV ici :  https://www.francetvinfo.fr/meteo/particules-fines/pic-de-pollution-des-mesurettes-qui-ne-sont-pas-a-la-hauteur-s-alarme-la-mairie-de-paris_3202385.html



Quels effets sur la santé ?

En France, chaque année, la pollution entraîne plus de 48 000 décès prématurés. Celle à laquelle nous sommes exposés chaque jour est d’ailleurs plus dangereuse pour la santé que celle d’un pic. Concrètement, les effets observés sur la santé sont des maux de tête, des difficultés respiratoires, des allergies, de l’asthme, des troubles cardiaques, de l’hypertension… Les effets varient en fonction de l'état de chacun et de la dose inhalée mais quoi qu’il en soit, c’est clairement inquiétant et mauvais pour notre santé.

Faut-il changer son comportement ?

Le but est d’éviter d’aggraver les effets de la pollution. Pour cela, plusieurs habitudes à prendre : utiliser les modes de transport propre ou bien les transports publics, réduire son utilisation du chauffage, réduire l’utilisation de produits chimiques, ne pas fumer en intérieur (même les fenêtres ouvertes), aérer sa maison à fond ou encore remettre ses activités sportives de longue durée à plus tard, sauf si vous pouvez porter un masque anti-pollution ! Le gouvernement demande aussi d’être “vigilant” ou d’adopter “des gestes spécifiques vis-à-vis des personnes vulnérables et sensibles”... sans donner plus d’infos à ce sujet.

> Retrouvez l’intégralité des gestes à adopter ici : https://twitter.com/Prefet83/status/1099967393483370497

De notre côté, on ne peut que vous conseiller de vous protéger car lors de ce type de pic, l’utilisation de masque anti-pollution tels que WAIR est plus que recommandé. Breveté, fabriqué en France et doté d’un filtre anti-particules fines ultra performant et à l’efficacité prouvée, WAIR est fait pour chacun d’entre vous.

Mais un rappel important toutefois, nous ne le dirons jamais assez, votre masque anti-pollution aura une réelle incidence bénéfique sur votre confort respiratoire surtout si il est porté régulièrement, ou encore mieux, quotidiennement, pic de pollution ou non !

commentaires

laisse ton commentaire

dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi samedi janvier février Mars avril Mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre